Actualités

10e anniversaire de la création des EPIDE en France

 
 
10e anniversaire de la création des EPIDE en France

Accompagner l’insertion sociale et professionnelle des jeunes en manque de qualifications et en difficultés sociales est une priorité pour le gouvernement. L’action menée par l’EPIDE (Établissement Public d’Insertion de la Défense) placé sous la triple tutelle des ministres chargés de la défense, de l’emploi et de la ville, vise à atteindre cet objectif.

L’EPIDE accompagne des jeunes femmes et hommes dans la réussite de leur projet social et professionnel, grâce à un parcours adapté et individualisé, en leur offrant un cadre structurant. Les volontaires doivent être :

  •  âgés de 18 à 25 ans,
  •  sans qualification professionnelle et sans emploi,
  •  en situation de retard ou d’échec scolaire, voire en risque de marginalisation,
  •  de nationalité française ou étrangère (sous réserve d’être en situation régulière et d’avoir une autorisation de travailler).

En France métropolitaine, 18 centres ont été créés depuis août 2005. Ils accueillent chaque année environ 3 000 volontaires et les accompagnent pour leur permettre de trouver, au cours ou au terme de leur contrat (10 mois en moyenne), un emploi de qualité.

Dans le département de l’Eure, l’EPIDE de Val-de-Reuil est un centre emblématique de la politique pour l’égalité des chances, conduite par l’Etat. L’EPIDE de Val-de-Reuil, créé en 2006, a développé une pédagogie unique au profit des jeunes accueillis, des relations privilégiées avec les acteurs sociaux et économiques qui embauchent et les missions locales qui jouent un rôle de prescripteur. Depuis sa création, 1 000 jeunes ont trouvé un emploi. Ainsi, en 2014, 133 volontaires ont été insérés en emploi durable ou en formation qualifiante sur les 241 accueillis, soit 55 %.

A la suite du comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté du 6 mars 2015 et de la préparation des contrats de ville, de nouveaux moyens ont été accordés à l’EPIDE, par la circulaire interministérielle du 25 mars 2015 relative à la mise en œuvre des mesures en faveur des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Ainsi, deux nouveaux centres EPIDE seront ouverts sur le territoire national en 2016 et les capacités d’accueil seront augmentées, positionnant l’établissement de Val-de-Reuil comme le premier centre en nombre de place (210) dès la fin de cette année ; centre qui accueillera dès 2016, 55 % de volontaires issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville contre 36 % actuellement.

Je salue l’action de l’EPIDE, qui fait partie, avec la montée en puissance des emplois d’avenir, des contrats aidés, de la garantie jeunes, des contrats de génération, du service civique et de l’apprentissage, de l’éventail des mesures conduites par le Gouvernement en faveur de l’emploi des jeunes.

René Bidal

EPIDE