Actualités

25 novembre, journée contre les violences à l'égard des femmes

 

Mesdames et Messieurs, 

 Le 17 décembre 1999, par sa résolution 54/134, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 25 novembre « Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes », en hommage aux sœurs Mirabal, militantes dominicaines qui furent brutalement assassinées sur les ordres du dictateur et chef de l’État, Rafaël Trujillo. 
 En France , le gouvernement a accordé la priorité à cette lutte en lançant AUJOURD’HUI un nouveau volet du quatrième plan interministériel de lutte contre les violences faites aux femmes . Ces violences de grande ampleur constituent un sujet prioritaire pour le Préfet de l’Eure.  
 Sur le département, un travail de fond est mené depuis de nombreuses années par la DDCS (Direction Départementale de la Cohésion Sociale) via la Délégation Départementale aux Droits des Femmes et à l’Égalité.  
 L’État dans l’Eure est particulièrement engagé sur cette problématique, notamment grâce à la signature en 2013, en présence de Monsieur le Premier Ministre et de Mme La Ministre des Droits des Femmes, d’un Protocole départemental contre les violences faites aux femmes et aux filles !     
 Ce protocole renforce la complémentarité des interventions, apporte une information  précise et une orientation pertinente. Il conforte les dispositifs existants  pour améliorer encore la fluidité de la prise en charge des femmes victimes de violence . En effet, l’amélioration de la prise en charge et du suivi des femmes victimes de violences passe par le renforcement de la globalité de la prise en charge, en particulier par la fluidité des circuits entre les pôles , médical, social et judiciaire.

Il formalise également l’existence des « réseaux VIF » ,  pilotés par la Délégation aux Droits des Femmes et à l’Égalité,  avec l’objectif de renforcer leur fonctionnement, dans la perspective de la mise en place d’un observatoire départemental sur les violences faites aux femmes.  
 Il comporte aussi grande innovation sur laquelle notre département s’est montré pionnier :  la mise en place du dispositif des téléphones d’urgence pour les femmes en très grand danger (TGD) en partenariat avec le Conseil général.

Les femmes victimes de violence doivent être accueillies et accompagnées pour surmonter leur traumatisme, reconstruire leur identité et recouvrer leur autonomie. Pour témoigner de notre engagement constant à leurs cotés, j’ai pris soin de marquer la participation de l’État et de ses directions départementales,  AVANT et APRÈS le 25 novembre aux événements organisés en lien avec les associations et collectivités territoriales qui aident les femmes dans ces processus de reconstruction et de défense. (voir programme détaillé ci-joint)

> Calendrier des manifestations - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

Enfin une page spéciale Internet sera également mise en ligne sur le site de la préfecture de l’Eure, sur laquelle vous pourrez trouver toutes les informations et contacts utiles.

En vous souhaitant une bonne navigation sur la page spéciale.

René BIDAL, Préfet de l’Eure