Actualités

Cérémonie de la remise des médailles de la jeunesse, des sports et de l'engagement associatif

 
Cérémonie de la remise des médailles de la jeunesse, des sports et de l'engagement associatif

Cette cérémonie est l’occasion de pouvoir rencontrer et d’échanger avec les femmes et les hommes acteurs du monde associatif eurois, qui œuvrent sans compter au service des autres et ce, de manière désintéressée.

Mais aussi de réaffirmer certaines valeurs dont le bénévolat exprime la quintessence : solidarité,entre-aide et sens du devoir.

Malgré la morosité de la conjoncture, le bénévolat se porte bien, les Français ont confiance dans les associations. 40% d’entre nous donne de son temps dans une association (12,5 millions).

Une étude récente IFOP pour France bénévolat parue en juin dernier constate une progression de l’engagement bénévole entre 2010 et 2013. Satisfaction supplémentaire,cette progression est particulièrement forte dans la tranche d’âge des 15-35 ans (+32%).

Les bénévoles apportent une contribution irremplaçable à la vie démocratique, à la cohésion sociale et à la richesse économique.

C’est pourquoi ils méritent une reconnaissance collective et individuelle pour leur générosité, leurs solidarité, leur engagement auprès de nos concitoyens, dans leur vie quotidienne, et en particulier auprès des populations les plus fragilisées.

Signe de reconnaissance de l’ensemble de l’activité bénévole en France, le champ de la médaille de la Jeunesse et des Sports est désormais étendu, pour la première fois à tous les acteurs de la vie associative (décret 18 décembre 2013). 

L’Eure est un département relativement dynamique au plan associatif : 415 créations d’associations en 2013, ce qui a porté à 6167 le nombre d’associations inscrites au répertoire national des associations.

Les associations y jouent un rôle essentiel en faveur de l’emploi, de la cohésion, de l’innovation sociale et de l’économie.

Saluons particulièrement leur engagement dans2 politiques publiques structurantes pour la jeunesse :

1.  L’emploi

Leur implication dans la bataille pour l’emploi des jeunes et plus largement pour les emplois aidés a été forte. Près de 20% des emplois d’avenir ont été conclus au sein de la sphère associative.C’est significatif.

Les emplois aidés dans l’Eure, ce sont près de 4500 contrats signés en 2013, dont près de 1000 emplois d’avenir et un effort financier de l’Etat de près de 37millions d’euros. Cet objectif n’aurait pu être atteint sans l’engagement associatif.

En 2014, cet effort sera poursuivi. C’est l’engagement du président de la République. La palette des dispositifs d’aide à l’insertion des jeunes sera élargie par le biais notamment de la Garantie jeune mais aussi du service civique associatif. Un récent reportage national a d’ailleurs mis à l’honneur le dynamisme de l’Eure pour la mise en place de ce dispositif essentiel pour lutter contre le décrochage scolaire (20h TF1 sur le club de judo d’Incarville). Les associations de l’Eure sont vivement incitées à s’engager dans cette politique essentielle en faveur de la jeunesse. Et nous comptons de nouveau sur leur implication.

2.les nouveaux rythmes scolaires

Vous êtes sollicités en ce moment par les élus pour la mise en place d’une réforme majeure : les nouveaux rythmes scolaires.

Cette réforme fait désormais consensus. Le CDEN  présidé hier par Dominique Sorain,Préfet de l'Eure, avec le directeur académique des services de l’éducation nationale,s’est d’ailleurs prononcé favorablement sur l’organisation du temps scolaire pour 83% des écoles.

La très grande majorité de communes est d’ailleurs en train de concevoir son projet éducatif territorial avec l’appui de la DDCS pour être en capacité de mettre en place dès la rentrée prochaine les activités périscolaires. 

Certes, ces nouveaux rythmes scolaires vont vous priver du créneau du mercredi matin mais cette réforme offre pour les associations l’occasion de toucher de nouveaux publics et de nouveaux territoires.

Nous comptons sur l’implication du secteur associatif eurois pour nous aider à relever ce défi.

La jeunesse est, la grande priorité de ce quinquennat.

IMG_5101