Actualités

Comité interministériel aux ruralités

 

Le Comité interministériel aux ruralités permet de faire la synthèse des mesures qui sont issues des Assises de la Ruralité. Il permet également de donner de la cohérence et du sens à l’ensemble des actions conduites par le Gouvernement depuis 2012 en direction des territoires ruraux et de leurs habitants. Tous les leviers de l’État sont en permanence mobilisés au service du développement et de l’attractivité de ces territoires.

Les ruralités sont diverses. Elles ne peuvent plus aujourd’hui être considérées comme un tout homogène ni s’inscrire dans une logique d’opposition avec les territoires urbains. C’est pourquoi le Gouvernement a choisi de revoir en profondeur son mode d’action dans trois directions :
- garantir à chaque citoyen un égal accès aux services, qu’ils soient publics, économiques, éducatifs, culturels ou de loisirs,
- renforcer les capacités des territoires et de leurs élus à porter et à développer des projets qui favorisent l’action publique au plus près des besoins réels de nos concitoyens,
- dépasser les logiques de concurrence territoriale en renforçant les pôles de centralité que sont les centres-bourgs et les villes moyennes, et en développant les liens entre territoires ruraux et urbains.

Dans ce cadre, le deuxième Comité interministériel aux ruralités s'est réuni le 14 septembre 2015 à Vesoul en Haute-Saône, sous la présidence du Président de la République, en présence du Premier Ministre et de douze ministres. Six mois après la première réunion du  Comité interministériel , le 13 mars dernier, cette rencontre du 14 septembre, a été l’occasion de faire un bilan précis de la mise en œuvre des 46 mesures annoncées en matière de santé, d’éducation, de numérique ou d’investissements publics mais aussi de proposer 21 nouvelles décisions.

Le Gouvernement soutient son engagement en faveur des territoires ruraux afin de replacer les campagnes au cœur du projet pour la France.
Ces nouvelles décisions sont accessibles sur le lien suivant :
http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/liseuse/5246/master/index.htm

J’en ai saisi tous les maires du département ainsi que le président de l’union des maires et des élus de l’Eure afin que puissent me parvenir leurs premières intentions et souhaits au regard de ces 21 mesures.

René Bidal