Actualités

Inauguration des nouveaux locaux de la CASE

 
 
Inauguration des nouveaux locaux de la CASE

Le mardi 28 janvier, la Communauté d’agglomération Seine-Eure a inauguré son Hôtel d’Agglomération. Dans ce bâtiment, véritable centre de services à la population, Pôle Emploi ainsi que la Maison de l’Emploi et de la Formation ont également inauguré leurs nouveaux locaux.

Ces nouveaux locaux accueillent l’hôtel d’agglomération de la CASE et accueilleront bientôt une agence Pôle emploi et la maison de l’emploi et de la formation (MEF).

L’État a contribué financièrement à ce projet à travers l’implantation de la MEF, à hauteur de 686 000 €. 

La concrétisation de ce projet est remarquable pour trois raisons :

1.  L’îlot Thorel est le siège d’une communauté d’agglomération au format élargi, issue de la fusion de Seine Eure avec Seine Bord.

Ce périmètre qui  semble « évident » aujourd’hui car,cohérent en termes de bassins de vie et d’emploi, cohérent au regard des enjeux stratégiques de développement économique et de réindustrialisation, pourrait presque  faire oublier qu’en 2012 le territoire de la CASE était scindé en 2 :

-  la Communauté d’agglomération Seine Eure, (29 communes,61 000 habitants)

-  la Communauté de communes Seine Bord (7 communes, 7 000habitants).

Pourtant, le schéma départemental de coopération intercommunal arrêté fin 2011 ne prévoyait pas cette  fusion.

C’est avec l'appui du maire de Louviers que  le Préfet de l'Eure a proposé cette fusion à la commission départementale de coopération intercommunale du 6 juillet 2012. Très rapidement, le projet a été entériné par la CDCI du 13 septembre 2012. (pour mémoire : 24 voix pour, 15 contre,un bulletin nul et 1 abstention).

Ce nouvel EPCIÉtablissement Public de Coopération Intercommunale représente un atout important dans le paysage des intercommunalités du département de l’Eure. Il devrait apporter une véritable dynamique dans le développement de l’axe Seine.

La CASE va être amenée à jouer un rôle structurant dans le développement du futur port fluvial d’Alizay dont elle assurera la maîtrise d’ouvrage.

2.  Un dossier complexe au regard de laréglementation environnementale

La construction d’un hôtel d’agglomération en plein centre-ville est un choix  salué par le Préfet, dans un département où la consommation excessive de l’espace agricole revêt un enjeu particulier.

Réutiliser une ancienne friche industrielle a été, en revanche, un pari audacieux.

Par ailleurs, des problèmes de pollution du site ont été à l’origine de l’allongement du délai de réalisation du projet et du surcoût.

Cependant, la CASEa pu bénéficier d’un appui total de la part des services de l’État, tant de la sous-préfecture des Andelys, que de la DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi qui a développé des trésors d’imagination pour boucler l’ingénierie financière de la MEF, que de la DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement avec laquelle une solution a pu êtreconstruite.

3.  Un projet de regroupement qui concourt à la rationalisation de l’implantation et du fonctionnement de services publics.

L’accès aux services publics en milieu rural comme périurbain est une priorité de l’action du Gouvernement.

Car l’attractivité d’un territoire est en partie fonction de l’offre de services publics disponibles.

L’Eure fait partie des 10 départements pilotes pour la mise en place d’un schéma d’accessibilité des services publics.

Dans ce cadre,seront repensés l’implantation des services publics au sens large du terme (qu’ils soit délivrés par un service de l’État, une collectivité, un organisme de sécurité sociale ou un opérateur) et les mutualisations envisageables pour maîtriser les coûts de fonctionnement.

Le futur CPER 2014-2020 inclura d’ailleurs un volet “territoires confrontés à un déficit de services au public”.

Ce nouveau bâtiment est un exemple très accompli du déploiement et de mutualisation de l’offre de services publics sur le territoire de la CASE.

Les nouveaux locaux permettent de rassembler en un lieu unique, sur plus de 7000 m2, les services de la CASE (200 agents), de Pôle Emploi, du PLIEplan local pour l'insertion et l'emploi Seine Eure, de la Mission locale de Louviers Val de Reuil, de la Maison de l’Emploi et de la formation, du PIMMS (Point d'Information et de Médiation Multi Services) et de la maison de la justice et du droit.