Actualités

Inauguration du Théâtre de l’Arsenal Mardi 13 octobre 2015 - 20h30 - Val-de-Reuil

 
 

 

La culture est l’une des priorités du gouvernement. En effet, antidote aux méfiances réciproques et au repli sur soi, elle offre des perspectives à la jeunesse et l’accès de tous à la culture. C’est pourquoi, malgré un contexte économique difficile, le budget du Ministère de la culture et de la communication, avec 7,3 milliards d’euros, progressera de 2,7% en 2016 et le montant des crédits en région augmentera de 2,2 % pour atteindre 780 M€.

La promotion d’un aménagement culturel équilibré du territoire participe également à l’accomplissement de la politique d’avenir en faveur des territoires ruraux, définie par le gouvernement à l’occasion des deux comités interministériels aux ruralités de 2015.

Ainsi, le comité interministériel aux ruralités du 13 mars 2015 s’appuie sur deux axes pour assurer la promotion d’un aménagement culturel équilibré du territoire dans le cadre de l’égalité d’accès aux services :
- Déployer la stratégie des directions régionales des affaires cultures en faveur de l’accès des territoires ruraux et périphériques ;
- Développer l’éducation artistique et culturelle dans ces mêmes zones.

Le dynamisme culturel dont fait preuve la commune de Val-de-Reuil s’exprime aujourd’hui avec la création et l’inauguration ce jour, du Théâtre de l’Arsenal. Cet équipement structurant, participe à la transformation des quartiers les plus fragiles classés en Zones Urbaines Sensibles (ZUSZone urbaine sensible). Financé par l’ANRUAgence Nationale de Rénovation Urbaine à hauteur de 936 865 euros, 150 000 euros par la DRACdirection régionale des affaires culturelles et 100 000 euros au titre des travaux d’intérêt local (TDIL) - pour un coût total de 6,8 millions d’euros - ce nouvel édifice pourra accueillir jusqu’à 1000 personnes, devenant ainsi un équipement  essentiel de notre territoire. 

Investir dans la culture est un signe de confiance, envers la jeunesse, envers les artistes, et pour l’avenir, dans lequel nos politiques culturelles ont toute leur place pour faire grandir la vie culturelle et favoriser l’émancipation de chacun.

René Bidal