Actualités

Installation du comité opérationnel de lutte contre le racisme et l'antisémitisme

 
 
Installation du comité opérationnel de lutte contre le racisme et l'antisémitisme

J’ai installé, ce jour, le comité opérationnel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme (CORA), aux cotés de Madame Dominique PUECHMAILLE, Procureur de la République.

Cette instance est prévue dans le plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, présenté par le Premier ministre le 17 avril 2015 et a vocation à remplacer la commission pour la promotion de l’égalité des chances et de la citoyenneté (COPEC) . Le CORA doit être une instance opérationnelle et un lieu d’échanges et de partage d’informations entre le préfet, assisté des principaux chefs de service concernés,du procureur de la République, du président du conseil départemental, des maires des principales communes, notamment celles qui bénéficient d’un contrat de ville, du directeur académique des services de l’éducation nationale, des délégués départementaux du défenseur des droits, ainsi que des membres de l’équipe préfectorale. J’ai également souhaité associer, à cette première rencontre, les représentants des autorités religieuses catholique, musulmane et protestante.

Si l’Eure n’est heureusement pas identifié comme un territoire d’expression régulière et forte d’actes racistes et antisémites, il est sans doute plus difficile d’apprécier le chiffre noir de ces actes que nous devons, aussi, prévenir.

Face à cette situation, et au-delà des actions déjà menées en matière de lutte contre les discriminations, un projet de plan départemental de lutte contre le racisme et l’antisémitisme et en faveur de la citoyenneté a été présenté qui se décline en 4 axes :

  •  rendre plus lisible les politiques de citoyenneté
  •  former les professionnels à la promotion de la citoyenneté
  •  former les citoyens par l’éducation et la culture
  •  mobiliser la société civile

Trois actions inscrites dans ce plan ont, d’ores et déjà, été présentées aux membres du CORA par :

  •  l’EPIDE de Val-de-Reuil qui mène, dans le cadre du parcours citoyen, une action avec l’association « Paroles d’hommes et de femmes » afin de favoriser la rencontre et l’échange entre les volontaires et des migrants,
  •  l’association Olympio qui propose d’animer une action « Bouc Émissaire » dans les établissements scolaires afin de susciter la prise de conscience sur les discriminations et le racisme,
  •  La Fondation Orange qui propose d’apporter son soutien à des porteurs de projet qui souhaiteraient s’investir dans la lutte contre l’exclusion numérique et en faveur de l’égalité et de la mixité dans les filières techniques et prévenir les dérives du net.
OK 2

L’objectif est de se mobiliser pour engager des actions concrètes qui viendront compléter le plan départemental. Il faut que se poursuive la lutte contre le racisme et l’antisémitisme qui,au-delà des atteintes qu’ils constituent pour la cohésion de notre Pays et le pacte républicain, sont aussi et avant tout, des outrages intolérables à la personne humaine, contre lesquels le combat doit être implacable et sans concession.

RenéBIDAL