Actualités

La déclaration de candidature aux élections municipales et communautaires est désormais obligatoire.

 
Les dimanches 23 et 30 mars 2014, les électeurs éliront les conseillers municipaux et les conseillers communautaires dans les communes de plus de 1000 habitants. Le dépôt des candidatures en préfecture ou sous-préfectures est désormais obligatoire quelle que soit la taille de la commune.

Dans ce cadre empreint d’évolutions, la préfecture de l’Eure s’est engagée à informer le plus complètement possible les candidats et leurs électeurs via son site Internet. Une rubrique « Élections 2014 » a été créée ; régulièrement complétée et mise à jour de documents et de précisions utiles (Foire aux questions, etc.).

Ce dispositif est renforcé par la mise à disposition dans les mairies de dépliants élaborés par le ministère de l’Intérieur en partenariat avec l’Association des maires de France (AMF), documents également disponibles sous forme dématérialisée.

La réforme de l’élection des conseillers communautaires nécessite également l'apport d'un soutien aux candidats, notamment dans l’élaboration des listes dans les communes de 1000 habitants et plus. À cette fin, un outil d’aide à la constitution des listes a été mis en ligne.

Des réunions d’informations aux élus (maires et présidents des intercommunalités)seront tenues dans chaque arrondissement au cours du mois de février.

Par arrêté préfectoral, le préfet de l’Eure a fixé le début des dépôts des candidatures au lundi 10 février à 14 heures. Cette période s’achèvera le jeudi6 mars à 18 heures, conformément aux dispositions du Code électoral.

Pour enregistrer ces candidatures, (l'Eure compte 8 985 sièges de conseillers municipaux à pourvoir dans 675 communes), la préfecture met pour la première fois en place, une organisation spécifique associant les sous-préfectures des Andelys et de Bernay. Les candidats (ou le mandataire qu'ils auront désigné)doivent se présenter au chef-lieu de l'arrondissement auquel appartient la commune de candidature ; aucune autre forme de transmission n'étant autorisée(courrier, courriel, fax...). Un dispositif temporaire d'un mois mobilise vingt contractuels qui seront encadrés par le personnel de la préfecture et dessous-préfectures. L'ensemble des personnels mobilisés aura pour mission d'accueillir les candidats, de vérifier le contenu des dossiers de candidature et d'en saisir les informations dans une application nationale servant également à la saisie des résultats lors des soirées électorales.

Plus d'infos, cliquez-ici.