Actualités

Les assises du tourisme

 
Dans un contexte économique morose, le tourisme est une activité structurante pour l’économie et pour les territoires, il représente une opportunité en termes de développement économique et d’emplois non délocalisables.

Longtemps classée comme 1èredestination mondiale avec ses 83 millions de visiteurs internationaux par an, la France n’est que 3ème en recettes (derrière les Etats-Unis et l’Espagne). L’objectif du gouvernement est de maintenir la France au 1er rang des destinations et retrouver la première place européenne en termes de recettes.

Si la France reste une référence dans le monde entier, elle souffre d’un manque d’investissements, d’un parc d’équipements insuffisamment modernisé, d’une promotion en-deçà des besoins et d’une insuffisante coordination des multiples acteurs. Les enjeux sont primordiaux face aux évolutions du marché mondial du tourisme et la France doit relever un certain nombre de défis.

 Les acteurs du tourisme

Le secteur du tourisme :

-  L’Etat et son opérateur Atout France (Agence de développement touristique)

-  Les collectivités territoriales (tous les échelons : commune, com com, département, région et leurs organes de promotion : Comité Régional de Tourisme CRT, Comités Départementaux du Tourisme CDT, Offices de Tourismes OT). Elles réalisent la majeure partie des investissements.

-  Les opérateurs privés (majoritairement des TPE notamment dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration)

Les Assises du tourisme : genèse et enjeux

Les Assises du Tourisme visent à élaborer un programme  d’actions pour faire de la France une destination d’avenir. Il s’agit de faire du tourisme un levier encore plus puissant de croissance,d’emploi et de développement de nos territoires.

Le  5 novembre 2013, Jean-Marc Ayrault a annoncé le lancement des Assises du Tourisme et en a confié l’organisation à Sylvia Pinel, ministre du commerce, de l'artisanat et du tourisme.

Le premier comité de pilotage a été installé le 26 novembre par la ministre avec un programme d’actions qui se terminera au printemps 2014.

Les Assises permettent de mobiliser l’ensemble des acteurs concernés par le secteur du tourisme, publics comme privés, au travers de groupes de travail et d’échanges sur tout le territoire.Cette initiative de grande ampleur doit permettre de sensibiliser l’ensemble des Français sur les enjeux du tourisme et de susciter une prise de conscience collective sur sa place dans notre économie.

L'agenda des Assises du Tourisme (niveaunational)

Assises du tourisme_Page_2

Présentation des thématiques de travail

Neuf groupes de travail sur chacune des thématiques ont été formés, regroupant des professionnels du secteur de tous les territoires.

1 Favoriser l’émergence de nouvelles destinations

2 Diversifier l’offre touristique

3 Elaborer une stratégie pour le tourisme événementiel et les rencontres professionnelles

4. Améliorer la qualité de l’accueil

5 Faire des métiers du tourisme une filière d’excellence

6. Favoriser l’investissement pour renforcer l’attractivité de l’offre

7. Fédérer et dynamiser les pouvoirs publics en faveur du tourisme

8. Adapter la filière touristique aux mutations du secteur

9. Redynamiser le tourisme des Français

Les Assises régionales

Des Assises territoriales se déroulent dans chaque région sous l’égide des préfets. Sous forme de tables rondes, elles rassemblent les collectivités locales, organismes publics et acteurs privés.

Elles traitent des 9 thématiques identifiées selon les problématiques spécifiques à chaque territoire. La synthèse des échanges alimentera les propositions qui émergeront de ces assises et qui seront présentées au Premier Ministre.

Participants

Collectivités territoriales

-  Conseil régional

-  Conseil général

-  Communautés de communes

-  Agglomérations

-  Communes

Institutions du tourisme

-  Comité régional du tourisme

-  Comités départementaux 27 et76

-  Offices de tourisme

-  Organisations professionnelles de branche

Acteurs privés et opérateurs

-  Hôtellerie

-  Hôtellerie de plein air

-  Gîtes et chambres d’hôtels

-  Restauration

-  Sites touristiques (lieux de visites, activités de loisirs)

-  Agences de voyages et tour-opérateurs

Acteurs de la formation et accompagnement des entreprises

-  Etat

-  OPCA

-  Réseaux consulaires

-  Organismes de formation du secteur tourisme et Hôtellerie/Café/Restauration (HCR)

ANNEXE 1

Données économiques sur le tourisme

Le tourisme est une composante de premier plan de notre économie nationale. A la fois productif et créateurs d’emplois non délocalisables, le secteur est porteur d’effets structurants majeurs en termes d’aménagement du territoire.

Les retombées directes du secteur du tourisme sont estimées à 7,4% du PIB,et plus de 9% retombées indirectes comprises. Le secteur emploie directement près d’un million de personnes et un autre million indirectement. La part de la valeur ajoutée du tourisme dans le PIB est de 41,6 milliards d’euros(donc supérieure à l’énergie ou à l’agriculture – 30 milliards – les industries agro-alimentaires -25,7 milliards- et l’automobile -11,2 milliards-. Par ailleurs, le tourisme reste depuis 2004 le poste de la balance des paiements qui présente l’excédent le plus élevé.

45%des français jugent que l’attractivité touristique du pays à l’international est un atout pour sortir de la crise.

ANNEXE 2

Données sur le tourisme dans l’EURE

Sans littoral ni montagne, le département de l’Eure est caractérisé par une offre touristique variée. Tourisme vert, sites à forte fréquentation (Giverny, center Parc, Biotropica) et  patrimoine historique important caractérisent l’Eure.

Les investissements importants de Biotropica et Center Parcs ont eu un impact immédiat sur la fréquentation (environ 240 000visiteurs pour Biotropica en 2013)

La clientèle touristique provient principalement d’Ile de France. La fréquentation étrangère est de 23,5 %.

Quelques chiffres  (source : INSEE, CRT, Eure Tourisme):

2 240 000nuitées touristiques marchandes

48,8% de la clientèle française vient d’Ile de France

27 920 lits touristiques (hôtels, campings,gites, chambres d’hôtes) dont la moitié en camping

83 hôtels dont les ¾ en 2 et 3 étoiles (l’Eure souffre d’un manque d’offre en hôtellerie « haut de gamme »)

19 000 résidences secondaires

130 km de voies vertes

4 000 km de chemins de randonnée

1 112 805visiteurs pour les sites et lieux de visite

 

ANNEXE 3

 

Organisation du tourisme

 

Pour l’Etat, la compétence tourisme revient à la DGCIS, Direction du Ministère des Finances. En région cette mission incombe aux DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi au sein de leur service de développement économique.

Atout France

Atout France,l'Agence de développement touristique de la France, est chargée par la loi du22 juillet 2009 sur le développement et la modernisation des services touristiques, de contribuer au développement de l’industrie touristique et de l'ensemble de ses acteurs.

Atout France met en œuvre tous les moyens nécessaires afin de remplir les trois objectifs qui lui ont été fixés :

 * Promouvoir et développer la Marque Rendez-vous en France à l'international, pour donner envie au monde de visiter la France.

* Adapter l'offre française à la demande touristique nationale et internationale, améliorer la qualité en s'appuyant à la fois sur ses services d'ingénierie et sur sa connaissance des marchés émetteurs.

* Accompagner chacun de des partenaires, privés comme publics, en vue d'accroître leur compétitivité économique.