Actualités

Rencontre avec les chefs d'entreprises du Roumois

 
 
Rencontre avec les chefs d'entreprises du Roumois

Après une visite du siège de l'intercommunalité du Roumois Nord, je me suis rendu, mardi 19 avril, dans l'entreprise de transports BERNARD à Bourg-Achard, qui emploie 42 personnes sur ce territoire, afin d'y rencontrer les chefs d'entreprises locaux que j'ai conviés à une réunion d'information relative aux dispositifs d’accompagnements financiers de l’État en faveur des entreprises.

OK2

  

OK3

Ce fut aussi l’occasion d’écouter leurs difficultés et de souligner les premiers résultats positifs dans le département,concernant la mise en œuvre du dispositif « Embauche PMEPetites et moyennes entreprises ».Au18 avril, 720 entreprises ont souscrit au dispositif « Embauche PMEPetites et moyennes entreprises », permettant la création de   1 195 emplois nouveaux. Cette aide, de 500 euros par trimestre (jusqu’à 4 000 euros sur deux ans), versée aux entreprises de moins de 250 salariés, pour toute embauche en CDI (ou en CDD d’au moins 6 mois) réalisée du 18 janvier au 31 décembre 2016, pour un salaire inférieur ou égal à1,3 SMICSalaire minimum interprofessionnel de croissance, permet, en plus des effets du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) et du Pacte de responsabilité,  de rembourser l’ensemble des cotisations patronales.

Cette rencontre a également permis de rappeler l'effectivité, depuis le1er avril, de l’abaissement des cotisations d’allocations familiales de 1,8 point pour les salaires jusqu’à 5100 euros brut (soit 3,5 fois le smic). Ainsi la cotisation patronale versée par l’employeur pour les allocations familiales ne correspondra plus à 5,25 % mais à 3,45 % de la rémunération du salarié. Ce dispositif, automatique, ne nécessite aucune démarche ni formalité particulière de la part des entreprises.Dans le département, 111 180 salariés sont potentiellement concernés, au bénéfice des entreprises euroises, petites ou grandes, qui les emploient.

En matière de formation, l'objectif est de réaliser, pour le département, 5 000 entrées en formation euroises, dans le cadre du plan national de  500 000 formations en 2016. Il s'agit, par ce moyen,de rapprocher l'offre de formation des besoins réels des entreprises euroises.

Enfin,au terme de ma visite, j'ai pu assister à la présentation, par son directeur, de la future plateforme logistique de la société LIDL, dans le parc du Roumois, destinée à répondre à la croissance de son activité et qui emploiera à terme, 220 personnes.

OK4

Je me félicite du dynamisme économique de ce territoire, qui profite d'une implantation géographique stratégique sur l'Axe-Seine et dans la couronne d'influence que constitue la métropole rouennaise. Par sa nature économique, le territoire du Roumois vérifie l'opportunité et l'utilité de l'ensemble des mesures du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi qui est un levier important pour l'activité économique de notre département dont 26% de la population a moins de 25 ans et 34% des emplois salariés sont industriels.

René BIDAL