Actualités

Vigilance jaune crue

 
 
Vigilance jaune crue

La vigilance orange pour le risque vents violents a été levée à 16h00 par les services de Météo France, le département demeure toutefois en vigilance jaune.

En revanche le département de l'Eure reste placé en vigilance orange pour le phénomène de crue de la Seine aval et également en vigilance jaune sur les tronçons Epte, Eure amont, Eure moyenne et aval, Risle amont, Risle aval, Charentonne.

L'amélioration temporaire de la situation venteuse ne doit pas minimiser les dangers inhérents aux alertes météorologiques en cours. Des conditions défavorables sont attendues pour le reste de la semaine.Les coefficients de marée vont notamment rester supérieurs à 100 jusqu'au vendredi 05 janvier.

Le préfet de l'Eure rappelle que la plus grande prudence est attendue de la part de chacun, aux abords du tronçon Seine aval aux moments des pics de pleine mer. Des épisodes de vent étant encore attendus, une vigilance particulière est requise.

Point de situation

- 166 interventions ont mobilisé près de 90 sapeurs pompiers  et 30 gendarmes entre 3h00 et 17h00.

- la circulation des trains a repris sur la ligne Paris - Évreux mais reste interrompue vers Caen et Granville. Les équipes de la SNCFSociété nationale des chemins de fer français sont mobilisées pour dégager les voies.

- une déviation a été mise en place sur la RD 93 à hauteur de la commune de Caumont

- électricité : à 16h30, 3500 abonnés demeuraient privés d'électricité, qui pourrait être rétabli dès ce soir et au plus tard demain matin.

Prévisions

Une vigilance particulière au risque de submersion marine et de crue de la Seine aval doit être accordée lors des 3 prochains épisodes de pleine mer, notamment ce soir aux alentours de 23h30. Les coefficients de marée vont culminer à 107.

Les cumuls de pluie annoncés pour les prochaines 48 heures, les vents violents (jusqu’à 90km/h en seconde partie de nuit prochaine) ainsi que les coefficients de marée vont accroître les risques de débordement.

Des débordements et des coupures ponctuelles d'axes routiers sont possibles.