Actualités

Visite de l’entreprise SKF Magnetic Mechatronics - Jeudi 14 janvier 2016 - Saint-Marcel

 
Visite de l’entreprise SKF Magnetic Mechatronics - Jeudi 14 janvier 2016 - Saint-Marcel

J’ai effectué ce jour, une visite dans les locaux de l’entreprise SKF Magnetic Mechatronics, située à Saint-Marcel, filiale du groupe suédois SKF, leader mondial du roulement mécanique avec 140 implantations dans 32 pays dont 9 sites et 3 600 salariés en France.

SKF

La société SKF Magnetic Mechatronics est aujourd’hui le leader mondial dans la conception de solutions mécatroniques innovantes pour les applications à haute vitesse, destinées principalement aux secteurs de l’énergie et du bâtiment. Elle exporte 80 % de sa production, principalement en Russie, aux Etats-Unis, en Suisse et en Allemagne grâce à son expertise dans les paliers magnétiques qui permettent de supprimer tous types de frottement en remplaçant les billes des roulements par un champ magnétique contrôlé électroniquement. Innovation majeure dans le monde de l’industrie, ces paliers magnétiques fabriqués par SKF Magnetic Mechatronics se sont imposés comme le système de référence dans le traitement, le transport et le stockage du gaz naturel.

Ainsi, en septembre 2015, la société équipait le tout premier système de compression de gaz sous-marin d'une compagnie pétrolière, à 200 kms des côtes norvégiennes.

Le site de Saint-Marcel, qui s’étend sur 38 800 m² dont 8 800 m² de bâtiments, emploie 220 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros en 2015. SKF abrite également le pôle recherche et développement à Vernon, sur le plateau de l’espace.

L’entreprise s’approvisionne auprès de sous-traitants et fournisseurs locaux dont 15 % sont situés dans la CAPE (Supex, Robillard, CTE, Robert Philippe) et 10 % dans le reste de l’Eure (Boust, Largeur, Softlog, Coaxel).

Je salue le dynamisme et les performances de ce fleuron de l’industrie euroise, qui évolue dans un secteur de pointe et témoigne ainsi de la variété du tissu économique dans notre département. L’entreprise a bénéficié en 2015 de 1,7 millions d’euros d’aides publiques dont 1,5 millions d’euros de crédit d’impôt recherche (CIR) et 200 000 euros de crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE). En 2016, elle bénéficiera de 100 000 euros supplémentaires dans le cadre du pacte de responsabilité et de solidarité.

Proximité, réactivité et accompagnement sont des valeurs de l’administration que le Préfet et l’ensemble des directeurs d’administration doivent incarner. C’est pourquoi m’ont accompagné dans ce déplacement le directeur de l'UT-DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi et le directeur départemental de l’agence « Pôle Emploi ».

René Bidal