Rénovation urbaine

Rénovation urbaine / ANRU

 
 

Le premier programme de rénovation urbaine : 

Le programme national engagé en 2003 vise à rénover, dans un objectif de mixité sociale et de développement durable, les quartiers classés en zone urbaine sensible (ZUSZone urbaine sensible).

Établissement public industriel et commercial, l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine a été créée par la loi d’orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine du 1er août 2003, pour mener à bien ce programme.

L' ex région Haute-Normandie se caractérise par le poids important des quartiers qui, sur les agglomérations, cumulent difficultés socio-économiques de la population et concentration d’un parc social ancien et inadapté. Cette situation a conduit à l’élaboration d’un programme régional de rénovation urbaine ambitieux de près d’1,7 milliard d’euros jusqu'en 2013. Portant sur vingt sites, les projets Anru doivent permettre de transformer en profondeur ces quartiers et d’améliorer durablement le cadre de vie des 160 000 hauts normands qui y habitent.

Ces projets comportent, selon les sites, la réhabilitation des logements existants conservés, la démolition des logements vétustes ou inadéquats, la reconstitution de l’offre autant que de besoin, l’amélioration des espaces extérieurs, voire leur restructuration ou leur refonte.

Dans l’Eure, 7 quartiers sont concernés ; on distingue trois cercles :

  1. Les quartiers du « premier cercle » concentrent les plus grandes difficultés économiques et sociales :
      -> 2 Opérations de Renouvellement Urbain : Évreux (La Madeleine) et Val-de-Reuil (Germe de Ville).
     
  2. En ce qui concerne le « deuxième cercle » des projets Anru, sept autres sites ont été retenus au titre des priorités régionales. Trois sites dans l’Eure :
      -> Pont-Audemer (quartiers de l’Europe, les Étangs), Louviers (Maison Rouge) et Vernon (les Boutardes).
     
  3. Le « troisième cercle » (opérations isolées), un seul site dans l’Eure :
      -> Évreux (Nétreville).

Au total l'Anru a investi près de 118 millions d'euros dans le département à ce titre. Le premier programme de rénovation urbaine va prendre fin en 2019 pour les projets de l'Eure.

Le deuxième programme de rénovation urbaine :

Parmi les quartiers ayant été retenus dans la nouvelle géographie prioritaire de la politique de la ville (création des QPV), environ 200 ont également été retenus au titre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain qui représente une manne financière de 10 milliards d’euros. Ces quartiers sont ceux qui présentent des dysfonctionnements urbains majeurs.

Dans l’Eure, deux quartiers ont été retenus au niveau national : Nétreville à Évreux et le Centre-Ville à Val-de-Reuil.

Deux quartiers ont également été retenus au niveau régional : Acacias-La Londe-Les Oiseaux à Louviers et Europe-La Passerelle à Pont-Audemer.

Les projets sont pour la plupart en phase d'études préalables à la définition du projet opérationnel ou en phase de préparation de la convention du projet de renouvellement urbain. Ces conventions sont prévues pour se terminer en 2024.