Zone de sécurité prioritaire mixte

 
 
Zone de sécurité prioritaire mixte

Retrouvez la lettre d'information de la ZSP M de l'Eure.


> ZSP 27 4 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,50 Mb


> ZSP 27 3 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,28 Mb


> ZSP 27 2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,42 Mb


> ZSP 27 1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,28 Mb

Manuel Valls, ministre de l’intérieur, a annoncé le 15 novembre 2012 la création de 49 nouvelles zones de sécurité prioritaires, dont 3 zones mixtes. Une zone a été retenue dans le département de l’Eure.

Elle englobe les territoires de Vernon, Gaillon, Aubevoye et les Andelys. Elle a été proposée par le préfet en accord avec les élus.

Le caractère novateur de cette zone de sécurité prioritaire réside dans son fonctionnement mixte police et gendarmerie nationales. Elle couvrira un territoire homogène où les actes de délinquances et les incivilités sont récurrents. La forte connexion entre les communes concernées, situées en outre à proximité de la région parisienne et sur un axe de fort passage entrainant une délinquance itinérante, justifie une appréhension globale des questions de sécurité pour maintenir l’ordre et la tranquillité publique.

La création de cette ZSP va amplifier dans l’immédiat la lutte contre les actes de délinquance et les incivilités : particulièrement les cambriolages, les violences, l’économie souterraine et le trafic de stupéfiants. Elle va permettre de renforcer le travail partenarial des forces de sécurité et doit pérenniser les résultats encourageants dans le domaine de la délinquance, obtenus depuis le début de l’année dans les zones considérées.

A plus long terme, les actions de prévention de la délinquance notamment celles à destination des quartiers sensibles dans le cadre de la politique de la ville seront optimisées à l’échelle de la ZSP. Ce travail de fond permet de lutter contre les phénomènes générateurs d’insécurité dans la population.

Deux structures assureront le pilotage opérationnel de la ZSP par la mise en réseau de tous les acteurs :

  • une "cellule de coordination opérationnelle" présidée par le préfet pour coordonner l’ensemble des forces de sécurité,
  • une "cellule de coordination opérationnelle du partenariat" réunissant les différents acteurs de la prévention (parquet, forces de l’ordre, collectivités territoriales, éducation nationale et associations) pour renforcer les outils existants : vidéo protection, lutte contre le décrochage scolaire, sécurisation des établissements scolaires et des transports ...

> 2012-11-15_Dossier presse conjoint ministère de la Justice et ministère de l'Intérieur_Création de 49 nouvelles ZSP - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,35 Mb

IMG_8700
IMG_8679
IMG_9121

Dans le cadre de la création d’une zone de sécurité prioritaire mixte dans le département, Dominique Sorain, préfet de l’Eure, s'est rendu le mercredi 9 janvier 2013 aux Andelys afin de présenter ce nouveau dispositif et d’échanger avec les acteurs qui participent à sa mise en place.

La création de la ZSP mixte police et gendarmerie permet de mettre en cohérence les actions déjà menées et de renforcer les partenariats entre les acteurs locaux. Il s'agit notamment en matière de prévention de la délinquance, par un travail s’inscrivant dans la durée, d’intensifier les actions d’ores et déjà mises en place.

Parmi ces actions, celles en direction des jeunes sont prioritaires et ont pour objectif la lutte contre le décrochage scolaire, le développement d’activités périscolaires et la mobilisation des parents. Le projet développé par la BPDJ vise également à renforcer le lien entre la population, et plus particulièrement les jeunes, et les forces de l’ordre.

Les associations présentes dans les quartiers jouent également un rôle fondamental en termes de prévention de la délinquance en menant des projets d’aide et d’insertion auprès des jeunes. L’État y contribue activement en les finançant au titre du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance (FIPD).

Consultez le site internet dédié.