Défense, mémoire, anciens combattants

ONACVG

 
ONACVG

L'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), établissement public national sous tutelle du ministère des Armées, accompagne depuis 1916 tous les combattants et les victimes des conflits. Ses trois missions principales, la reconnaissance et la réparation, la solidarité, et la mémoire sont déclinées au plus près de ses trois millions de ressortissants par ses 105 services de proximité, implantés en France métropolitaine, en Outre-Mer ainsi qu'en Algérie, Maroc et Tunisie.

Reconnaissance et réparation

Depuis sa création, l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) a pour mission d'exercer la reconnaissance de la Nation envers les personnes affectées par la guerre grâce à l'attribution de titres et de cartes.

Ce sont les services départementaux de l'ONACVG qui sont chargés de recevoir les demandes relatives à la reconnaissance, telles que :

L'attribution de la mention « Mort pour la France  » (MPF), de la mention « Mort en déportation » (MED) et des droits liés, de l'état civil des anciens combattants et victimes de guerre ainsi que des attestations de mentions établies à la demande des familles relèvent également de ces services.

Vous pouvez également les saisir sur la possibilité de la prise en charge par l'Etat des frais de voyage sur les tombes et les lieux du crime pour les familles des victimes de la déportation.

Enfin, l’ONACVG, toujours par l’intermédiaire de ses services départementaux, assure à ses ressortissants une partie de la réparation que leur doit la Nation.


La solidarité

Conséquence de la reconnaissance de l’Etat, l’action sociale est au cœur de la mission de proximité de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG).

Le code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre (CPMIVG) stipule en effet que l’ONACVG doit exercer l’action sociale nécessaire en faveur de ses ressortissants : les anciens combattants, les victimes de guerre et leurs ayant droit.

Cette mission, impulsée par la direction générale, est déconcentrée au niveau des services départementaux qui, de par leur présence sur le terrain, sont les mieux à même de connaître la situation de chaque ressortissant pour agir rapidement.

La solidarité à l’ONACVG, grâce à un budget annuel de près de 25 millions d’euros, s’exprime à travers différents types d’actions :


La mémoire combattante

L’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) est l’opérateur majeur de la politique de mémoire combattante du ministère des Armées. Il est chargé de la déclinaison locale des thématiques liées au calendrier commémoratif.

Pour ce faire, l'Office s'appuie sur son réseau de services départementaux, sur ses services déconcentrés en Algérie, au Maroc et en Tunisie, mais également sur ses 18 Missions Interdépartementales Mémoire et Communication (MIMC) chargées de développer des opérations mémorielles à l'échelon régional et d'apporter un soutien technique aux directeurs départementaux.

La mission mémoire de l’ONACVG, c’est avant tout préserver et transmettre aux plus jeunes la mémoire et les valeurs républicaines des anciens combattants. L’idéal de paix et les valeurs qui ont  guidé leur engagement sont aujourd’hui encore au cœur de l'apprentissage civique des jeunes générations. Connaître le passé et sauvegarder l’héritage de nos aînés, c’est aussi une manière d’apprendre à être citoyen.

Pour l’ONACVG, le devoir de mémoire s’exprime à travers  trois objectifs que l’on peut résumer en trois mots : célébrer, partager et transmettre.

  • Célébrer et commémorer les grandes dates et les évènements qui ont fait notre histoire récente.
  • Partager une mémoire européenne et internationale des conflits passés pour promouvoir la Paix
  • Transmettre enfin des valeurs de civisme, de respect, de solidarité, d’engagement et de courage aux jeunes générations.

La rencontre avec les témoins de l’histoire reste au cœur des initiatives mémorielles des services départementaux de l’ONACVG. Leur disparition progressive impose cependant de repenser sans cesse les vecteurs de transmission de leur mémoire.
C’est pourquoi, l’ONACVG imagine et met en œuvre des opérations pédagogiques et culturelles empruntant tous les vecteurs possibles : expositions pédagogiques, théâtre, sport, promotion des porte-drapeau , voyages sur les Hauts lieux de mémoire , édition de dépliants , cinéma, concours scolaires


Pour en savoir plus et faire vos démarches : http://www.onac-vg.fr/fr/

Contacter l'ONACVG dans l'Eure

Service départemental de l'Eure
Cité administrative- Bât B, 3 boulevard Georges Chauvin, CS 70444
27004 Evreux Cedex
Directrice départementale : Madame Anne-Marie COFFI
Tél. : 0232248630